Entraînement du 29/03 au 2/04

Publié le par eric-cyclosportf

Dimanche 29, la sortie club fut plutôt musclée et épouvante.


6 difficultés d'environs 6 km dans les monts du Lyonnais sur un circuit de 95 km. J'avais décidé ce jour là de me faire violence, et de rouler en situation de course rapide.

La première grimpée, la côte de St Héand par La Fouillouse, à été faite en résistance (89-94%) pendant 15 min environs.

Dans la seconde, j'ai planté un demarrage dès le pied, amenant ma fc dans le rouge (95-100%) pendant 7 minutes.

La troisième et quatrième, je me suis calmé, et maintenu la fc en endurance haute (83-88%).

La 5eme, de St Chamond à Fouay, pendant 10 bonnes minutes, les copains du club m'ont à leur tour mené la vie dure... mais je me suis accroché 10 grosses minutes en résistance (89-94 %). Et au sommet, j'ai sprinté pour le fun, et montée ma fc à 193 bpm... soit à 100 %.

La dernière difficulté, et la plus dure du circuit, la montée de Salvaris de Terrenoire. 25 minutes d'ascension dont les 10 dernières à plus de 10 %, avec de nombreux passages + de 13 %. Terrible. Mais là, mon moteur payait les efforts du matin, et malgré mes muscles qui donnaient ce qu'ils pouvaient, ma fc, elle, ne dépassait pas les 85 %.

Le but de cette sortie était de faire du rythme, de faire envoler la fc, et de travailler la résistance sur la durée.

Le bilan est positif, même si la fin à été dure.

Saint Etienne, vue du Sommet de Salvaris.


La première cyclo, les 1000 bosses est dans 4 week-ends. soit encore 3 pour se régler.

La Scott 1000 bosses est la première marche d'escalier menant à l'Ardechoise. Pour réussir cette cyclo, il faut savoir mener le cardio très haut, car ça démarre très vite. Et il faut savoir ensuite résister longtemps une fois qu'on a pris un peloton à son niveau.


Le mardi 31 mars, le cardio était plutôt faiblard... donc inutile de travailler à nouveau le rythme...

Alors je me suis contenté de faire 3 bosses de 6 km environs, pas trop raides (4 à 5 %) et de les faire avec un braquet conséquent (50/16 environs). Ma Fc restait en endurance basse (77-82%). Sortie de 2 heures.


Le jeudi 2 avril, je me suis rendu compte que la sortie musclée du dimanche 31 laissait encore quelques traces dans les cannes... Je me suis contenté de faire de l'hyper vélocité (100-120 t/min) pendant 1 heure sur du plat (fc 70-75 %), et de faire la fameuse côte de Salvaris (voir sortie dimanche). Les 3 derniers km à plus de 10 %, je les ai fait le plus rapidement possible, pour faire "péter le bouchon" (fc 90% env.)... puis retour tranquille. Sortie de 2 heures.

 

Le week-end prochain (le 4 avril), je travaillerai l'endurance en essayant de ne pas aller trop haut en fc (max 88%), et de faire 6 heures de vélo.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article