Le dernier étage de la fusée

Publié le par eric

Ces derniers jours ont été très important pour moi en vue du grand objectif de cette saison, l'Ardechoise en moins de 7 h 30.


Après la Sisteronne 1 et 2 du 23 et 24 mai, j'ai eu besoin de repos. La semaine qui a suivie, j'ai roulé uniquement 2 fois, pas plus que 2 heures par sortie, à un rythme ballade, en vélocité.


Tout ça pour récupérer au maximum, et pouvoir entamer une petite période de travail de rythme et puissance.


A partir du samedi 30 mai, j'ai donc changé mon fusil d'épaule.


Ce matin je me suis attaqué à mon record de la montée du col de la Croix de Chaubouret par St Chamond.(voir profil et spécificités  LES BADABEUS de la VALLA )

Par chance, c'était un matin sans vent, donc idéal pour s'étalonner avec précision.

Et le record est tombé, de plus de 30 secondes : 33 minutes et 52 secondes du barrage de la Rive au sommet (soit 10 km).


Grande satisfaction car je ne n'était pas préparé spécialement pour ce genre d'effort violent et je constate que je m'approche des chronos des ténors de mon club.


L'après-midi, je partais en week-end en famille à Murols, dans le Puy de Dôme.

Le lundi, c'était l'occasion de faire un tour de vélo là bas.


Comme d'hab dans mes week-end avec madame, je ne veux pas que le vélo empiète sur la qualité de vie de famille, donc je pars à l'aube (6 h 15) et je me fixe 2 heures de vélo, pour rentrer pour le petit déjeuner avec pain frais et préparation du petit dèj !!!


Si c'est pas de la galanterie ça !!!

En plus sortie entraînement à jeun, tout pour s'affûter !!!

Je suis donc parti faire le rocher de l'aigle, la magnifique vallée de Chaudefour, puis le col de la croix St Robert. Arrivée au Mont Dore, direction la station de ski puis demi tour, enfin j'ai terminé par le col de la croix Morand.

Le massif du Sancy et la vallée de Chaudefour


le lac Chambon et le massif du Sancy


Bilan : 2 h 15 de vélo, 57 km et les 4 difficultés faites en résistance (autour de 90 % fc) à une cadence de pédalage volontairement plus faible que par nature (autour de 60 tpm).


Enfin pour finir ma période de travail de rythme-puissance, je me suis attaqué le mercredi 3 juin à mon record de Salvaris. Petite bosse d'un peu plus de 2 km, à plus de 8 % de moyenne, avec de nombreux passages à plus de 12 %.

Un effort hyper violent tout en puissance, et pour finir, j'ai pulvérisé mon record (8'07 au lieu de 8'31 en 2008).

Pour info, fin avril je l'avais tenté et avais fait 9'05 en donnant tout...


Bref, cette mini période a confirmé ce que je ressentais depuis la Sisteronne : la forme est là !


Le lendemain (jeudi 4) j'ai simplement fait tourner les jambes 2 heures, dont une bosse de 20 minutes en endurance faible (77 à 82 %), vélocité.


Et ce samedi, c'était pour moi le grand rappel avant l'Ardechoise.

Avec mon frangin et Didier, nous sommes allés repérer le final de la cyclo (comme si je ne le connaissais pas assez...).

Le but était de faire 7 heures de vélo en endurance pure.


De St Etienne nous avons fait une très belle sortie, passant par le massif du Pilat, la Haute Loire, et enfin arrivée en Ardeche à Ste Agrève.

De là nous avons fait le col de Rochepaule et du Buisson, soit les 2 derniers de l'Ardechoise.

Et enfin nous sommes rentrés par la Louvesc, et de nouveau le massif du Pilat.


En tout 180 km, un peu plus de 7 heures de vélo, les difficultés (Tarentaise, St Bonnet le Froid, Rochepaule, Buisson, La Louvesc, St régis) en endurance haute (83 / 88 %).


Le Village de Rochepaule, accroché à la montagne Ardechoise

le village de St Régis du Coin dans le massif du Pilat

Le tout arrosé d'orages puissants (grêle et froid). Bref, une vrai sortie endurance comme on les aime !!!


Maintenant je vais rouler en récup cette semaine (mardi et jeudi, 2 heures par sortie à faible allure, vélocité).

Puis samedi 13, soit une semaine avant l'objectif, je me contenterai d'une sortie de moins de 4 heures pour éviter la fatigue, ou je retravaillerai le rythme mais en vélocité pour ne pas trop taper dans les muscles.


Et les jeux seront faits !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sascal S 16/06/2009 17:55

Salut Eric
Mais quelle pression tu t'imposes pour cette Ardéchoise ! ! !
Soit donc zen, le vélo c'est avant tout un plaisir... non ?
Tu as soigné ton entrainement, tu as toute les bonnes raison d'en récolter les fruits...
@ bientôt
Pascal

eric 16/06/2009 20:29


J'ai toujours fonctionné sous la pression.
Sans pression c'est plus fade. Mais j'ai tellement l'impression d'avoir fait la course parfaite en 2008 que je sais que les minutes vont être dures à gagner... et j'ignore bien où je pourrais
gagner du temps...
Réponse dans quelques petits jours !
En tout cas merci pour tes encouragements


Laurent 10/06/2009 09:05

J'aurais le dossard 159.
Je suis en pleine forme en ce moment et je récupère très bien des courses. Je pense pouvoir faire quelque chose de bien sur les Sucs, en tout cas je suis motivé et impatient.
La météo annonce très beau et chaud pour cette Ardéchoise. Il faut néanmoins rester prudent, 10 jours c'est encore loin.
A+

eric 10/06/2009 22:14


Croisons les doigts ! moi aussi j'adore la grosse chaleur.


Laurent 09/06/2009 23:50

Plus qu'une dizaine de jours ! La pression monte ?
Tu as tout fait pour y arriver à ces 7h30, alors pas de souci, ça va le faire.

eric 10/06/2009 08:47


Salut Laurent,
Comme tu dis, la pression monte...
Pour l'instant, tous les voyants sont au vert, mais on est jamais à l'abris d'un jour sans, ou d'une météo peu clémente.
En tout cas espérons qu'on puisse se voir, tu as un dossard prio il me semble, je regarderais tout ce qui dépasse du box prio pour te saluer.
Et toi les sucs, ça se presente bien il me semble ?