Plus qu'un mois... Panique ou contrôle ???

Publié le par eric-cyclosportf

Et voilà, tout juste 1 mois me sépare de l'objectif final : L'ARDECHOISE EN MOINS DE 7 H 30

Il est de nouveau temps de faire un point.


J'ai fait jusqu'à présent 2 cyclosportives :


- les 1000 bosses (4 h 38, 139 km et 2600 m de dénivelé),

- les Coeurs du Forez ( 5 h 32, 170 km, 2400 m de dénivelé).

Aussi j'ai fais 2 sorties longues :


- début avril (6 h 30, 153 km, 2900 m de dénivelé),

- les Badabeus, le 1er mai (5 h 40, 125 km et 3600 m de dénivelé).


Dans les 2 cyclosportives, la météo était l'héroïne du jour, et moi la victime... (comme tous les cyclosportifs présents...).

Dans ces 2 courses, j'ai choisi la prudence, et j'ai toujours fini très fort. (Les 2 dernières heures aux 1000 b. et la derniere heure aux c. des f.).

Et je peux en conclure que dans ces 2 dates, les sensations étaient finalement bonnes, compte tenu des conditions climatiques, des circonstance de course (peloton lent), et de ma prudence choisie.


Par contre dans mes 2 sorties longues d'entraînement, les conditions météo étaient bonnes, mais les sensations elles, étaient plus que mauvaises.

La première, j'ai trouvé l'excuse d' une sortie un peu longue et dure pour un début avril...

La seconde, 5 jours après les 1000 bosses, l'excuse d'une récup insuffisante me rassurait...


Néanmoins, si on regarde ces 4 dates, je n'ai pas de repères fiables, à un mois de mon objectif ! Mon classement ne reflète pas mon niveau... d'ailleurs il est ou mon niveau ???


Comme d'habitude, je constate que je mets beaucoup de temps pour récupérer d'une sortie éprouvante. Une semaine ne me suffit pas, même si je "roulotte" 2 x 1h30 dans la semaine, en promenade....


D'ailleurs samedi et dimanche, pour la Sisteronne, je pressent que j'aurais encore des séquelles des Coeurs du Forez.

C'est pour ça que cette semaine, je m'oblige à vraiment rouler hyper cool. Hier j'ai fait 35 km aussi vite que si j'allais faire du vélo avec ma grand-mère. Le lendemain des C des F, c'est bon pour le décrassage.

Et j'y retourne demain. Je forcerai énormément l'allure... comme si j'allais faire du vélo avec ... mon grand père ! et sur 40 km max.


Après repos et je ferais le point le samedi à la première étape de la Sisteronne.


Pour la Sisteronne, mon programme est le suivant :


Je ne fais pas la course, ne me fit pas au rythme endiablé du premier groupe, et je vais suivre mon rythme d'endurance haute, max 88 % de ma fréquence max, soit 172 bpm.

C'est la limite que je me fixe dans les cyclosportives longues et éprouvantes (plus de 7 h 00 de vélo - Ardechoise, Marmotte....).


Didier (en jaune) mon frangin en arrière plan et moi-même dans une sortie d'entraînement en Ardeche en avril 2007.



Mon fidèle équipier Didier et mon frère Julien, feront partis de mon groupe, à trois (ou plus je l'espère !) on entend mener à bien cette "mission endurance".

140 km le premier jour,

180 km le second.

Des dénivelés de plus de 2500 m.

Bref, ce week-end sera la piqûre de rappel pour le rythme "Ardechoise".


Ensuite, je ferai (encore !!!) une petite période de récup, mardi, jeudi et samedi, sorties courtes, et peu intenses.

Viendra enfin une période de travail de rythme et de puissance du lundi de pentecôte au jeudi 4 juin (sorties de 3 heures max mais très rapides, en travaillant l'allure course (+ de 88 % soit au dessus de 172 bpm sur des bosses de 15 à 30 minutes, ou en travaillant la puissance sur des intervalles...etc...)


Puis enfin le samedi 6 juin, de nouveau endurance, 7 h 00 de vélo en Ardeche, condition Ardechoise.


Mais on en est encore pas là... et d'ici là !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Olivier 29/05/2009 04:31

Salut Eric,

et oui l'ardéchoise arrive à grand pas...

A+
Olivier

eric 29/05/2009 09:24


Tout à fait, et la pression monte !!! j'espère que nous aurons beau et chaud.
Et toi, tu en es où ? c'est la forme ???
Tu dois être paré pour le Challenge du Dauphiné, on attend ton C.R.
Bonne course,
A+
Eric