Mon Everest dans le Pilat

Publié le par Eric Le Monde des cyclosportives

Quelle journée nous venons de passer !

 

Qui ça "nous" ?

 

Et bien des dizaines de "Badabeus" (car c'est comme cela qu'on vous appelle maintenant mesdames et messieurs), qui étaient sur la route du col de la Croix de Chaubouret par La Valla en Gier, cette journée du 8 mai 2010.

 

On a vu de tout :

Des gars qui tentaient les 13 montées, et d'autres pour qui, en faire une était le défi de l'année.

Des jeunes et des anciens,

Des femmes, des hommes, et des enfants.

Des cuissards courts (ils sont fous ?) et longs,

Des cyclos du coin et d'ailleurs...

 

A toutes et à tous, je leur tire mon chapeau, car pour tous ce jour là, ce fut une journée difficile.

Et malgré la difficulté, sur tous les visages on pouvait distinguer la bonne humeur et l'envie de pédaler pour une bonne cause, et pour le dépassement de soi.

 

Je vous dit merci, merci pour l'association des Bambins des bidonvilles, et merci pour Serge Maleysson qui s'était investi énormément dans ce projet, et un grand merci de la part de l'A.G.S.E. qui était très fier de vous accueillir dans son jardin.

 

Ce 8 mai, c'était donc à chacun "son" Everest.

 

Pour moi, mon but était d'accompagner mon ami Serge Bouilhol le plus longtemps possible.

Lui aussi, allait tenter de réaliser les 13 ascensions, soit le dénivelé mythique de presque 9000 mètres.

Pour ma part, je n'avais pas la prétention de réaliser un tel exploit.

En effet, il aurait fallu que je le prépare méticuleusement, et ce ne fut pas le cas.

Au contraire, je n'ai pris la décision de faire de cette journée "un gros travail d'endurance", que la semaine précédente.

Et dans ce genre d'aventure, il faut être prêt physiquement bien sur, mais aussi et surtout psychologiquement.

 

bref, mon défi était de rouler le plus longtemps possible au coté de mon pote de galère avec qui j'ai déjà partagé de nombreuses aventures (cinglés du ventoux -lui galèrien- , félé du Gd Colombier...).

 

Nous étions donc à 4 heures au départ, pour une journée qui s'annonçait très longue, froide et humide.

Avec nous, les 2 héros du jours, Serge Maleysson et Christophe Collard, mais aussi Jean Pierre de l'A.G.S.E., Georges du club Ufolep du C.C. Villars, Gilles de St Julien Chapteuil et quelques autres courageux.

Cricri le Cyclo http://cricri-le-cyclo.over-blog.com/  n'est pas en vue, il est en retard.

 

c'est donc un peloton d'une dizaine de cyclo qui s'élance, en compagnie de Marie France, présidente de l'association des bambins des bidonvilles, et cyclotouriste très expérimentée dans de nombreux pays.

La température est de 5° est pour l'instant il ne pleut pas...

 

L'ambiance est magique, et les petites loupiotes scintillent dans la nuit.

2 voitures suiveuses nous guident : une pour les premiers Serge Maleysson et Christophe Collard, et une autre pilotée par mon frère, qui nous précède, Serge Bouilhol, Jean Pierre, Georges et moi-même.

 

Nous démarrons très prudemment, et devant nous, les 2 costauds font de même, la journée va être longue... mieux vaut être sage.

Rouler la nuit est une superbe expérience, on se croirait dans un rêve, et la pente parait moins difficile.

La première ascension est une formalité, en un peu plus de 50 minutes. Au sommet, la température est descendu à 2°.

 

Nous descendons prudemment, en se servant du faisceau lumineux de la voiture suiveuse, car nos lampes sont insuffisantes en puissance.

 

Nous croisons de nombreux cyclos, qui ont du partir avec un peu de retard, peut-être y a t'il cricri le cyclo ?

 

En bas, un simple demi tour sans arrêt, et c'est reparti. A partir de là, nous ne serons que 2, Serge et moi, car Jean Pierre, gilles et Georges vont baisser de régime, ils seront suivis par Jacky, venu en voiture pour assistance de nuit, avant de rouler à son tour, le jour.

 

La seconde montée est encore plus belle, on devine les premières lueurs du jour. c'est magnifique.

Au passage, on voit bien qu'il va faire beau... au moins une bonne partie de la matinée !

 

La seconde montée se fait en 47'11 soit 3 minutes de moins. Nous avons pris notre vitesse de croisière.

Les 2 premiers sont.... derrières nous !!!

En effet, au bénéfice des arrêts au stand, nous avons pris la tête !

Mais pas d'affolement, ce n'est pas une course, mais c'est sympa d'ouvrir la route !

 

Pour la seconde descente, nous n'avons plus besoin de la voiture suiveuse, et Julien va donc pouvoir aller chercher son ami Yves, pour quelques montées en tandem.

 

3 ème montée, maintenant le jour se lève et le paysage est splendide, les couleurs magiques, et le ciel... d'un grand bleu très pur !!!

Météo - France est passé à côté... Dommage car une partie des personnes venant de loin n'ont certainement pas fait le déplacement par peur du mauvais temps...

Cette bosse sera la plus rapide de l'aventure, en 46'30. Toujours un rythme très prudent malgré tout.

 

A la 4 ème, nous sommes toujours en tête, et nous doublons Cricri le cyclo, échangeons quelques mots, lui a pris son appareil photo, moi je l'ai oublié...

Au passage, je vous invite à lire son article sur cette journée. Il est superbe et avec de belles photos !

Merci d'être venu Cricri.... même si tu supportes très certainement l'OL... http://cricri-le-cyclo.over-blog.com/

4ème montée en 47'30

 

La cinquième se fait dans la continuité, avec toujours de très bonnes sensations. en 48 minutes environs.

 

Lors de la 6 ème, Serge baisse un peu de régime, et moi je me sens pousser des ailes... mais je reste prudent, je passe devant et protège mon ami du vent.

Je m'efforce de maintenir l'allure qu'on avait depuis 3 montées. L'avenir me dira que j'aurai du baisser d'intensité moi aussi...

Temps de la 6 ème : 51 minutes.

 

Dans la 6ème descente, j'ai tout à coup des mauvaises sensations, mais je n'y fait pas trop attention...

 

La 7 ème montée sera très difficile... Tout à coup mes forces me lâchent... en fait, c'est  une bonne fringale...

Chrono de 53 minutes.

Après analyse, je me suis obstiné à manger régulièrement à chaque passage, soit toutes les 65 - 70 minutes environs.

Alors qu'en fait, je mange habituellement toutes les 45 minutes dans les longues sorties endurances...

Grosse erreur et me voilà planté...

Mon ami m'attend, mais c'est pour moi un sacré calvaire...

 

On s'arrête un bon quart d'heure au sommet pour une bonne pause ravito, et je pense avoir retrouvé mes forces pour repartir pour une bonne tranche de Valla...

 

Mais dès le pied de la 8 ème, je me rends à l'évidence... ce sera la dernière pour moi... je n'ai plus de force, et roule au pas....

Serge m'attend encore... Vincent de l'AGSE est là aussi pour nous soutenir et nous abriter du vent qui souffle contre nous... mais rien y fait... je suis vidé.

Je vais mettre péniblement 57 minutes à rejoindre le sommet... et ce sera bien le dernier sommet !

Il me faut un bon quart d'heure pour que je puisse me lever, je suis affaler dans le coffre de ma voiture, complètement cuit !!!

 

je dis au revoir à mon ami Serge et lui souhaite une bonne fin d'aventure... en solo !

 

Pour moi, l'aventure se termine donc à 8 ascensions, soit plus de 160 km et près de 5600 mètres de dénivelé.

Une très bonne journée malgré tout, et un très bon travail d'endurance.

J'étais venu pour ça, et sportivement parlant, je suis satisfait.

 

Un mot sur les copains, et sur leur aventure :

Serge Bouilhol, mon fidèle compagnon, à réussi son défi : 13 ascensions, presque 9000 m. de dénivelé et un final à 19 h 30 !!! bravo champion !

 

Bravo aussi à Serge Maleysson qui lui aussi à réussi se 13 montées, impressionnant !!!

Grande tristesse pour Christophe Collard, Trahi par des pépins gastriques, qui l'ont contraint à abandonné à 11 ascensions... Mais un grand bravo à lui aussi, et je lui souhaite la Marmotte de ses rêves !

 

Bravo à tous les autres, que se soit pour un ou 13 montées, c'était une très belle aventure pour tous.

Merci à tous ceux qui ont fait le déplacement grâce à mon blog, c'est très sympa de votre part.

Merci à l'association les bambins et à ses bénévoles pour le ravito et l'organisation.

Dès que j'aurai les chiffres et le bilan officiel de cette journée, je les publierai.

 

A bientôt sur les routes !

 

badabeu.jpg

Publié dans Saison 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bernie38 11/05/2010 16:15


Bonjour Eric
Si j'axe ma saison 2011 sur la réalisation de PARIS-BREST-PARIS, je ne risque pas de me disperser dans des cyclosportives ou autres défis
Mais je viendrais un jour c'est sûr (dès 2012?)
Amitiés

PS: je suis un grand supporter de l'OL depuis toujours (même en 1976), mais cela ne m'empêche pas d'avoir des amis supporters de l'ASSE, de l'OM, de Bordeaux, de Lorient et même du PSG, c'est
dire!!!!, et d'aller en fin de saison se faire un "gueuleton" ensemble


Eric Le Monde des cyclosportives 11/05/2010 22:27



Salut Bernie.


C'est noté, rendez vous en 2012 !!!


 


 



cricri le cyclo 10/05/2010 21:42


Salut Eric,

tout d'abord, oui je suis supporter Lyonnais. Mais supporter pas fana... Donc avec le respect des autres... d'où ma plaisanterie en haut de la croix de Chaubourret. Je t'ai dit, le lyonnais fera
moins le mariole dans 2 montées : ce fut le cas.

En tout cas, je garde un excellent souvenir de cette journée. J'espère que cela se refera l'an prochain. Je pense avec du recul que si je m'étais arrêté 1 à 2 heures à la fin de mes 6 montées, je
pouvais repartir pour 2 montées ou 3... En tout cas, je suis déjà très heureux de ce que j'ai fait, mais encore plus de votre accueil à tous. C'était génial, les premiers encourageant ceux qui
étaient derrière et vice-versa. C'est vraiment l'idée que je me dais du vélo.

A bientôt peut être sur les routes

Cricri


Eric Le Monde des cyclosportives 10/05/2010 22:11



Moi pour ma part je ne suis pas très "foot", un comble pour un stéphanois !


Mais j'aime bien taquiner le lyonnais, c'est la tradition chez nous !


Je me souviens d'un départ de la cyclo "Les copains" en 2007. Un "69"avait besoin d'épingle à nourrice de toute urgence pour son dossard. j'étais le seul à en avoir dans le coin... mais je l'ai
obligé de crier "allez les verts" pour obtenir mes épingles... un très bon moment !


Je suis très content que tu sois heureux de l'accueil et de l'ambiance. C'est vrai que tout le monde s'encourageait et c'etait génial !


Comme toi, avec le recul, j'aurais eu besoin d'une heure de repos pour repartir... une idée pour l'an prochain !


A plus, Eric



cedric 10/05/2010 17:46


etant en ardeche et ayant eu peur de la meteo....je n'ai pu participer a cette merveilleuse journée que vs avez organisé....j'aurais mieux de venir car en 07 il a plu tout le jour....mais bon ce
sera pour l'an prochain...
en tout cas je te felicite toi et tes badabeus pour ce défi..... quand a tes 8 vallas garde les bien en tete ds quelques temps tu leur dira "merci" .... en tout cas encore chapeau mec maintenant
recupere bien et bonne continuation ds ta prépa marmotte....
pour info petite cyclo sympa le 22 mai en ardeche ( site de la beaume drobie ) pour rouler sur de belles petites routes de chèvres
à bientôt


Eric Le Monde des cyclosportives 10/05/2010 22:04



Cette Beaume Drobie m'interesse depuis quelques temps... mais ce week-end, je suis en Belgique pour Liège Bastogne Liège.


Tu aurais donc mieux fais de venir dans le Pilat ! Dommage !


L'an prochain tu n'auras pas d'excuse !


A bientôt



G.Vacher 10/05/2010 14:05


"Seuls les pieds qui marchent nus savent ce qu'est la douleur d'une épine" cet épitaphe résume à mon humble avis le vécu de tous les passionnés après La Galetière, lors de leur dernière montée de
la journée (pour une petite ou pour une grande série)
pour être francs, si on a été au bout de ses forces, si on a fait et refait le chant du cygne, on se souviendra avoir décidé une et même plusieurs fois d'arrêter le vélo à jamais, quelque part ente
3 heures et le Rôt, maintenus en vie par le mirage de panneau qu'Eric le cyclosportif a annoncé, au bord de la route, à l'entrée du paradis de la Croix de Chaubouret...

Sportivement (grand bravo pour le blog !)


Eric Le Monde des cyclosportives 10/05/2010 22:01



"pour une petite ou pour une grande série" c'était une belle et difficile journée pour tous !


Merci pour ton commentaire tellement vrai, A bientôt.


Eric



bernie38 10/05/2010 11:20


Bravo à toi et à tous ceux qui l'ont fait
Un jour je viendrais faire ce genre de défi (ce week-end je ne pouvais pas j'étais sur le BRM 400 de Beaurepaire)


Eric Le Monde des cyclosportives 10/05/2010 11:22



Merci Bernie,


Peut-être l'an prochain ?