Ouah !!! c'est beau la Corse... mais c'est dur aussi !!!

Publié le par Eric Le Monde des cyclosportives

De retour sur le continent, voici quelques instants choisis de mes vacances sur l'île de beauté, photos prises lors de mes petites sorties, de 6 h 30  à 8 h 30 le matin.

 

 

 

1 ere partie, CALVI ET LA BALAGNE

 

J'ai fait de nombreuses petites sortie de 2 heures (tous les 2 jours).

J'ai travaillé le rythme (démarrages, intervalles, sprints, montées chronos.....)

Dans l'arrière pays de Calvi, la Balagne, ou les villages sont accrochés dans la montagne.

Des petites routes fabuleuses, assez accidentées.

 

Montemaggiore : le Village typique de la Balagne. La route qui y mène est très raide sur le final.

Ensuite, on peut poursuivre sur le superbe col de Salbi, ou l'on domine la baie de Calvi.

 

207

 

 

208

 

210

 

 

 

 Vue sur la baie de Calvi, du col de Salvi

211

 

 

 

Le village perché de Sant antonino, magnifique.

219

 

 

 

Le joli port de Calvi

214

 

 

 

La citadelle de Calvi

215

 

 

 

 

 

 Calenzana, lieu de départ du célèbre G.R. 20

242

 

 

 

 

Le col de Marsolino, assez dur sur les 4 derniers km, et des 2 versants. Ici le versant côté Calvi

322

 

 

Ici la vue sur le versant Ouest, en bas c'est la vallée du Fango, qui mène plus loin sur Galeria.

317

 

Versant Est, donnant sur la Balagne, en venant de Calvi.

318

 

 

 

 

 

2ème partie : PORTO VECCHIO ET L'ALTA ROCCA

 

Idem, des sorties de 2 heures tous les 2 jours, assez rythmées + une sortie de 135 km pour travailler un peu l'endurance.

 

 

La ville de Porto Vecchio, et le massif de l'Alta Rocca derrière.

379 

 

 

L'Ospedale, une bosse franchement difficile, de Porto Vecchio.

On comprend pourquoi Contador s'y est cassé les dents pour le criterium international.

Au sommet, on domine le golfe de Porto Vecchio, simplement splendide ! 

345

 

 La route de Palombaggia, au petit matin, c'est féerique.

383

 

 

 

 

 

 

Ma longue sortie

 

 

 

 

Porto Vecchio - Pinarellu - Solenzara par la côte des Nacres, col de Larone, col de Bavella, Zonza, Levie, col de Bacinu, Porto Vecchio.

132 km, 2144 m de dénivelé.

Une première partie de Porto Vecchio à Solenzara, assez facile, mais jamais plate, toujours en relance pour garder le cardio proche du rouge.

Le col de Larone très difficile, et le col de Bavella digne d'un grand de haute montagne, et le col de Bacinu surprenant et très sauvage.

Col de Bavella Solenzara profile[1]

 Bavella avec Larone est un col très dur !!!

 

 Départ très matinal (5 h 30) et lever du soleil sur la plage de Pinarallu.

408

 

 

Après Solenzara, on suit le court d'eau portant le même nom, et on s'approche petit à petit de la montagne

410

 

 

Sommet du col de Larone, une petite descente qui fait du bien avant le difficile col de Bavella

411

 

 

 

Sommet du Col de Bavella, somptueux.

Ce col est vraiment dur, il ne lui manque que la longueur pour être redoutable (9 km tout de même).

413

 

 

Descente sur Porto Vecchio après le passage au col de Bacinu.

414

 

 

sortie-Corse-copie-1.jpg

Un bon travail d'endurance, 15 jours avant l'Ardechoise.

 

 

 

Une future cyclistes ??? En tout cas, elle veut toujours mettre le casque à Papa !

053

 

 

 

Voilà, les vacances sont désormais terminées.... bouhhhhhh !!!!!!

 

Maintenant, on passe aux choses sérieuses : l'Ardechoise et la Marmotte arrivent.

 

Publié dans Saison 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurent 16/06/2010 21:51


C'est une manie chez les bambins ! Le mien pareil, je suis obligé de planquer le casque pour éviter qu'il ne me le pique.

Tu as pu faire pas mal de rythme, c'est bon maintenant que tu as la caisse. Tu vas pouvoir te faire plaisir sur l'Ardéchoise, en attendant l'Objectif n°1.


Eric Le Monde des cyclosportives 17/06/2010 10:29



Yes !


L'ardechoise : dernière prépa avant la marmotte... si ma fille me rend mon casque...