EVALUATION LA CORIMA DROME PROVENCALE

Publié le par Eric Le Monde des cyclosportives

Première cyclosportive de l'année pour l'équipe EVAL'CYCLO.

Avec un nouveau système de notation plus étudié, chacun des participants donnant son avis et sa note sur des critères précis.

 

Ce dimanche 28 mars, Roger, Julien et moi-même étions au départ de cette nouvelle cyclosportives.

Nous avons tous opté pour le grand circuit, soit le 135 km.

 

Le circuit proprement dit est composé de 5 difficultés, dont une particulièrement difficile pour un début de saison, l'avant dernière, la montée sur Comps.

Avec un peu moins de 2000 mètres de dénivelé, cette épreuve est tout de même assez éprouvante pour un début de printemps.

 

 

 

 

Les premiers km servent à sortir de l'agglomération de Montelimar. Plusieurs rond-points plus ou moins dangereux avec la nervosité d'un début de parcours.

 

 

 

On arrive au bout d'une dizaine de km au pied du col de Citelle, première difficulté.

Ce col n'est pas dur, et permet de se placer dans un peloton à son niveau.

 

Puis on redescend vers Taulignan,

 

et on arrive sur la seconde marche, le col de Valouse.

 

 

Là non plus, rien de très difficile, mais l'allure rapide peut rendre ce col éprouvant.

La descente est très technique avec de nombreux virages serrés et un route étroite.

 

 

 

Le troisième col, le col de la Sausse n'est encore une fois pas monstrueux, mais les jambes peuvent commencer à brûler ! On est alors à mi-course.

 

 

On redescend sur Bourdeaux et là on attaque le plat de résistance de la journée, la montée sur le village de Comps.

Dès la sortie du Bourg, la pente est assez raide, au delà des 6%, puis 2 km plus loin, on bifurque sur la gauche, et là, on passe encore un cran dans la souffrance. Des passages à 10 %, par escalier, font très mal.

 

Enfin Comps, et on amorce la descente, d'abord technique, puis roulante, jusqu'à Dieulefit.

 

Dans le Village, un passage "pavé" puis on attaque le col de Perthuis, dernière bosse de la journée, pas très difficile pour ceux qui ont la chance d'être encore frais, les autres souffriront...

Au sommet, on plonge dans la vallée du Rhône et Montélimar. Attention au vent et aux quelques butes qui feront peut-être exploser votre peloton.

 

Et nous en avons fini avec les 135 km.

 

 

 

 

 

 

Passons maintenant à l'évaluation.

 

Le Circuit :

Le circuit sillonne les routes de la Drôme Provençale, relativement tranquille, hors des grands axes de circulation. Aussi, on s'éloigne rapidement de Montélimar, sans s'éterniser dans l'agglomération.

Le paysage est splendide, malheureusement la végétation en se début de printemps est encore triste...

Julien et moi-même trouvons que la difficulté est un peu trop importante pour un début de saison.

 

La sécurité :

Il y a de très nombreux signaleurs, à chaque carrefour important. Presque parfait.

Le fléchage, lui aussi est nickel clair et précis. Seul reproche, lors de la bifurcation 135/93 km, il manquait un "gros" panneau et quelques panneaux avant le carrefour lui même.

Un point à améliorer : la signalisation des dangers et virages dangereux. Même si le parcours en lui même ne présente pas de dangers importants, quelques virages serrés, notament dans la descente de Valouse, auraient mérité d'être signalé. Peut-être l'étaient ils, mais alors le marquage n'était pas assez visible.

Il y a beaucoup de moto suiveuses, dans les premiers comme en milieu de peloton.

 

L'organisation :

Le site d'accueil, de retrait des dossards, le village des exposants, c'est tout un quartier qui vit pour la course. Très sympa, très chaleureux.

L'organisation est très efficace du retrait des dossards au repas d'après course.

La grande salle pour le repas est correcte, mais assez bruyante.

Pour une première édition, on peut souligner le grand professionnalisme des organisateurs !

 

Rapport qualité/prix :

Le prix était de 28 € et 35€ pour les inscriptions en dernière semaine. Ce qui situe l'épreuve dans la moyenne.

Rapport au prestation, on n'est pas déçu.

Seul Roger s'est arrêté aux ravitaillements, au nombre de 2.

Il souligne qu'ils étaient très bien étudiés, bien situés, et surtout d'une très bonne qualité.

Le repas d'arrivée était correct en quantité, bon, avec le vin compris.

En cadeau, nous avions un petit sac de nougat, un maillot de vélo souvenir pour les 700 premiers inscrits, les autres une serviette de bain, une entrée au palais du nougat et au palais idéal du facteur Cheval et 50% de réduction pour la ferme aux crocodiles.

 

Convivialité/ambiance :

La qualité de l'accueil est géniale, l'animation à l'arrivée, ainsi que le village des stands est sympa, sur une très jolie place de la ville.

En course, c'est ambiance compet' avant tout, mais très correct. Le niveau est assez élevé, classique d'un début de saison, de nombreux coursiers de la région.

Au bord des routes et dans les villages, des animations, des gens qui applaudissent, on est loin de l'Ardechoise, mais il y a de l'ambiance tout de même !

 

Nous n'avons pas remarqué de déchet particulier au bord des routes, les participants semblaient sages.

 

 

Julien a remarqué également que l'arrivée de la course était donnée sur une grande avenue, grande ligne droite ou l'on peut sprinter avec joie, c'est assez rare pour être souligné.

 

Moi, il m'a manqué une bouteille d'eau à l'arrivée (peut-être ai-je passé trop vite !!!).

 

 

POINTS FORTS

- Parcours de grande qualité

- Organisation très pro

- Sécurité haut de gamme

 

POINTS FAIBLES

- Un peu difficile pour un début de saison

 

NOTE DE ROGER : 3.7 / 5

NOTE DE JULIEN : 3.9 / 5

NOTE D'ERIC : 3.8 / 5

 

 

NOTE EVAL'CYCLO : 3.8 / 5

 

En conclusion, nous sommes tous les trois d'accord sur le fait que pour une première édition, le club de St James Vélo Club nous a gâté.

Cette épreuve va s'inscrire, à coup sur, dans les classiques de la saison cyclosportive.

A noter que la limitation à 1400 participants en a laissé plus d'un sur le côté, mais peut on reprocher à une organisation de limiter la participation pour garantir une qualité et une sécurité haut de gamme ?

Simplement il aurait été plus judicieux de préciser plus clairement la limitation à 1400 dès le départ. Moi perso, je me suis inscrit sur le fil... dossard 1375... j'ai eu chaud !

 

Merci à tous les organisateurs et bénévoles pour cette superbe journée. Tous nos encouragements pour une prochaine édition.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cricri le cyclo 05/04/2010 06:45


c'est sympa de faire des évaluations comme cela. Certes, ce n'est l'opinion que de 3 sur 1400 mais le sens dans lequel tu écrits est très sympa. Ce n'est pas de la critique pour la critique...

Si j'osais, je te conseillerais même de transmettre ton article aux organisateurs. Cela peut leur permettre de s'améliorer encore l'an prochain.


Eric Le Monde des cyclosportives 05/04/2010 21:15



Merci Cricri.


Pour toutes les cyclo évaluées, j'invite l'organisation à lire mon article.


 



Didier 04/04/2010 15:22


Bon boulot les gars !

(signé : Didier, le 4ème équipier du team, en roue libre pour cette saison 2010 du fait de l'impossibilité à s'entraîner correctement et régulièrement pour être compétitif et acquérir le niveau
requis pour ce faire plaisir dans les épreuves)


Eric Le Monde des cyclosportives 04/04/2010 21:43



Tu rigoles !


Tu peux te faire plaisir, même avec un niveau inférieur à ton habitude. Surtout sur des circuits comme celui-ci.


Tu as intéret de venir aux 1000 bosses... sinon...