Pourquoi l'Ardechoise ?

Publié le par eric-cyclosportf

Dès la première rencontre, ce fut le coup de foudre elle et moi.

Pourtant, rien ne pouvait laisser entendre une telle passion l'un pour l'autre. A l'époque, j'ai mis 10 h 51 pour faire 199 km... C'était en 1996...

Une chaleur écrasante, le goudron qui fondait. Un entraînement d'un autre temps, une galère incommensurable. J'ai vomis dans la montée de Ste Agrève, mis pied à terre dans la montée de la louvesc...
Mais l'amour ça ne s'explique pas...

Pour ce qui est de la course et de l'organisation en elle même, je vous renvoie à mon article dans la catégorie Evaluations cyclosportives L'ARDECHOISE, LA MECQUE DU VELO .

Depuis, toutes les années, je suis au départ et ce merveilleux rendez vous est pour moi chaque saison mon objectif.

en 1997, j'ai eu peur de revivre la même galère, et je me suis élancé sur la volcanique 6 h 21 sur 154 km.
En 98, suite à une tendinite au genoux droit, j'étais contraint à ne pas prendre le départ.
Depuis, chaque année, je suis fidèle au rendez vous.

la période 1999-2003 la progression fut très rapide.
99 : 8 h 46
00 : 8 h 43
01 : 8 h 49 mais sur 216 km au lieu de 199 km.
02 : 8 h 25
03 : 8 h 02

Mais à partir de 2003, je me suis rendu compte qu'il fallait un entraînement plus sérieux et plus structuré pour pouvoir encore progresser.

Depuis donc, je respecte un plan d'entraînement, peaufiné chaque saison, qui me permet encore de grappiller des minutes :

2004 : 7 h 52
2005 : 7 h 55
2006 : 7 h 42
2007 : 7 h 43

En 2008, j'ai fait il me semble, la cyclo de ma vie... et à l'arrivée (et encore aujourd'hui), je me demande où je pourrai encore grappiller quelques secondes...

Mon chrono était de 7 h 33'53 sec...

Depuis, je ne pense qu'à ça ! En semaine, le week-end, sur le vélo ou au travail...

Ma saison a en point de mire une seul et unique date : le 20 juin 2009.

Mon objectif est le suivant : moins de 7 h 30.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Olivier Cyclosport 06/04/2009 14:29

Salut,

C'est vrai que l'ardéchoise est une épreuve "à part".
Je pense que l'on est obligé de tomber "amoureux" d'une telle épreuve.
N'étant pas un adepte des très longues distances, j'ai toujours l'idée de faire la volcanique après mes 2 boutières.
Concernant "la boutière" et ses 120km pour 2100m de D+, je pense que c'est le parcours idéal et accessible à tout cyclo qui s'entraine de manière régulière même sans en faire des tonnes. Il permet de découvrir cette fabuleuse cyclo et après de donner envie de revenir faire des parcours plus conséquent.

A+
Olivier

Laurent 01/04/2009 09:08

Salut Carle,
Ma première participation date de l'année dernière et le constat est le même : c'est géant !!! L'Ardéchoise est déjà devenue incontournable dans mon programme.
Tu as une belle progression au fil des ans, je ne doute pas que cette année tu descendes sous les 7h30.
Bonne préparation et à bientôt peut-être sur les 1000 Bosses.